L’assainissement individuel écologique à portée de main

L’assainissement individuel écologique est un système naturel qui est fait par les plantes. On l’appelle aussi “filtres plantés”. Il s’agit d’une mini station d’épuration qui s’installe directement à domicile, chez les particuliers. Avant d’installer un tel système chez soi, il est important de réfléchir son son mode de vie et l’impact qu’il provoque sur l’environnement. 

Un impact environnemental fort

Afin d’évacuer nos déchets et nos eaux sales, nous utilisons la voie aquatique. Mais ces pratiques quotidiennes que nous effectuons depuis de nombreuses années sont assez néfastes pour la planète entière. De plus, les composants chimiques qui sont ajoutés ne sont jamais totalement éliminés. 

En effet, aucun système d’épuration, utilisant l’eau, ne détruit à 100% les déchets et autres produits. Et comme si cela ne suffisait pas, plus le système est performant, plus il est nocif pour l’environnement. 

Le principe de l’assainissement individuel collectif

Les actions de cette micro station sont nombreuses. Nous pouvons, entre autres, citer :

  • La revalorisation du rejet des eaux usées et épurées ou bien choisir l’infiltration dans le sol.
  • La réduction maximale de la pollution à la source.
  • La revalorisation maximale de la matière organique.
  • Le choix de techniques simples, qui consomment peu d’énergie et protègent l’environnement.
  • La rigueur de l’installation et de la maintenance.

Comment fonctionne l’assainissement écologique ?

750 litres d’eaux usées par jour sont traitées dans ce système. Les lombrics travaillent d’arrache pied sur des plaquettes de bois déchiquetées. Le petit plus, on devrait même dire le grand plus, c’est qu’il n’y a pas de fosse toutes eaux. La boue de décantation ne se forme pas et il n’y a pas besoin d’effectuer une vidange chronique. Pour entretenir sa fosse, il suffit uniquement de remplacer les plaquettes de bois et ce tous les 4 à 5 ans. C’est tout !

Tout le reste du processus est autonome et autogéré par la nature. C’est quand même une grande invention, on remercie les plantes ! Ce qui se passe à l’intérieur : les vers de terre vont s’occuper des eaux usées. Ils ont le pouvoir de les filtrer. Qui a dit un jour que les animaux étaient les meilleurs amis de l’Homme ?

Quel est le prix d’une telle installation ?

C’est peut être ici que les barrières vont commencer à apparaître. Le budget à consacrer à un assainissement individuel écologique est souvent un frein pour les ménages dits modestes. C’est l’un des rares inconvénients de ce système qui fait du bien à la planète.

Le matériel dédié à ce dispositif est loin d’être donné. En effet, il nécessite un poste d’injection équipé d’une pompe de relevage. Sans ces derniers, les eaux usées ne peuvent pas être envoyées dans le bassin. Il ne faut pas non plus négliger la qualité des lames de bois et des plaquettes ingurgitées par les vers de terre. Le sable se veut calibré et il est important de tapisser le dispositif d’un lit de galets.

Pour avoir une idée du budget à consacrer, il faut compter un peu moins de 6 000 euros. Ce prix ne comprend pas la main d’œuvre, ni le chantier de terrassement ainsi que les travaux de maçonnerie.

Laisser un commentaire