Les enjeux du développement durable

La notion de développement durable est apparue e 1987 au moment de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement. Elle a été inscrite dans le rapport Brundtland qui est tout simplement le nom de famille de la présidente de cette commission. S’il fallait le définir, ce serait comme suit « le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Les trois piliers du développement durable

Le développement durable, appliqué à l’économie, repose sur trois dimensions distinctes.

La première est de nature économique et donne une importance à l’efficacité et la rentabilité. L’enjeu est de trouver un juste milieu entre le profit et la gestion durable de l’environnement.

La seconde concerne la société, c’est la responsabilité sociale. Il est nécessaire de satisfaire les besoins essentiels des populations de chaque pays en prenant soin de réduire les inégalités sociales dans le respect de toutes les cultures.

Enfin, la question environnementale et surtout la responsabilité environnementale fait partie des enjeux les plus précieux à l’échelle mondiale. Il faut maintenir un équilibre écologique sur le long terme. Pour cela, la limitation de notre impact sur l’environnement est tout simplement primordial.

Des enjeux et des objectifs majeurs

Le but commun à la France et au reste du monde est de réussir à concilier le progrès social et économique avec l’équilibre naturel de notre environnement. Les objectifs du développement durable (ODD) sont communs à tous. Cela passe par les pratiques quotidiennes et individuelles, comme dans l’éducation, mais aussi au sein du monde de l’entreprise.

En effet, appliqué au monde des entreprises, le développement durable a donné plus d’importance aux préoccupations durables. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’engager dans des démarches éthiques et responsables. Cette influence reflète sur les pratiques utilisées dans les domaines des ressources humaines, du côté commercial et bien d’autres encore.

Comment devenir acteur du développement durable ?

Pour de nombreuses personnes le développement durable est synonyme de concept écologique et se limite vraiment à cette notion. Si c’était le cas, il faudrait que nos processus d’évolution, à l’intérieur de nos sociétés, s’inscrivent dans la durée. Mais petite nuance, ils ne doivent pas toucher aux capacités des écosystèmes. En effet, c es derniers subviennent aux besoins et doivent rester intacts pour les générations futures.

Le développement durable oblige la société à emprunter un rythme afin d’exploiter les ressources de manière raisonnable, sans qu’elles disparaissent ou s’appauvrissent. L’épuisement est envisageable mais il faut rendre possible le maintien indéfini de la productivité de la biosphère.

En se développant économique sous cette forme, les particuliers et les professionnels respectent l’environnement. L’exploitation se veut rationnelle et modérée. De ce fait, la nature et ses nombreuses ressources sont protégées et préservées pour les siècles à venir. La transition énergétique tente de suivre ce même chemin. Progressivement, les énergies émettrices de gaz à effet de serre sont délaissées pour des énergies renouvelables et plus « propres ».

Laisser un commentaire